Les COP peuvent-elles organiser la sortie des énergies fossiles ?

Comment programmer la sortie des énergies fossiles alors que celles-ci ne font pas partie de la négociation sur le changement climatique ?

Est-il possible de contenir le réchauffement climatique en deçà de 1,5°C ou 2°C comme le prévoit l’accord de Paris dans son article 2 sans ne jamais évoquer les énergies fossiles pourtant à l’origine de près de 90% des émissions mondiales de CO2 ? Non. Ce serait extravagant et insensé. C’est pourtant ce que fait l’Accord de Paris sur le climat. Cet accord finalisé lors de la COP21 en 2015 ne comporte aucune mention des « énergies fossiles ». Plus généralement, les négociations climatiques internationales ont mis de côté les enjeux de production des énergies fossiles depuis près de 30 ans. Comme si les Etats s’étaient mis d’accord pour discuter des symptômes, les gaz à effet de serre relâchés dans l’atmosphère, sans traiter les causes, ces quantités astronomiques d’énergies fossiles (charbon, gaz et pétrole) qui alimentent notre insoutenable économie mondiale.

t-lab analyse cet événement à la lumière des mobilisations pour le climat qui se développement depuis près de quinze ans, et s’interroge sur les mutations institutionnelles et légales à opérer pour que la question de l’offre s’impose enfin dans les négociations climat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s